Forum de RPG et de discussion à propos des Johnny’s. Venez passer un bon moment en incarnant votre idole à la Johnny’s Jimusho ou partager votre passion du Japon et des bishos de la Johnny’s Entertainment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koyama Keiichiro
Admin
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans la loge des NEWS

MessageSujet: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   Mer 9 Avr - 14:45

Bon alors, je tiens à vous dire que c'est plutôt un article ancien que j'avais eu le courage de faire (et pour cause, je l'ai fais en cour ^^')

Mais je me suis dit bon, on peut essayer d'en faire quelque chose de mieux^^ Donc je vous le met et puis vous me direz s'il faut que je rajoute des choses ou non^^
(Si non, il restera sur mon blog et puis basta XD mais si vous pouvez me livrer vos interprétation, étant donné que la mienne est essentiellement composée de connerie, ce n'est pas de refus^^)


PV à retrouver ici (pour celles et ceux qui ne l'auraient pas vu^^'): http://www.dailymotion.com/video/x10e05h_yamapi-ke-sera-sera_music


Que dire de ce PV ? Il est génial bien sur ! Oui... Mais encore ?
On va commencer par le début hein ?

Alors... Pour ce PV, Yamapi nous emmène dans un monde complètement fantasmagorique.
Il s'ouvre sur une forêt de champignons (magiques surement puisqu'ils bougent) qui nous dévoilent un chapiteau (fait en image de synthèse assez désastreuses il faut dire) et un clavier de piano volant qui tourne autour.
Ouais. C'est fantasmagorique je vous ai dit.
Mais que fait là le clavier de piano ? Nan mais on pourrait comprendre encore que dans leur univers fantastiques, ils aient voulu mettre une forêt de champignon magiques et un chapiteau mais pourquoi un clavier qui vole ? La seule explication que j'ai trouvé, c'est que les champignons, en plus d'êtres magiques, sont hallucinogènes et que le réalisateur en a mangé avant de tourner le PV.
Ou alors, le clavier représente le piano qu'on entend derrière, ce qui est inutile parce qu'on entend qu'il y a un piano derrière.
Enfin bref, y'a un clavier qui vole, tout est beau, tout est rose et les champignons hallucinogènes dansent.
Ensuite, on se dirige vers la porte du chapiteau. Oui, parce que le chapiteau n'a pas une entrée normale, il ne faut pas oublier que nous sommes dans un monde où les pianos volent et les champignons hallucinent donc, les chapiteaux ont des portes. Ou peut être que c'est une fenêtre parce que moi, personnellement, je me demande comment s'ouvre ce truc.
D'ailleurs, les réalisateurs ont résolu le problème puisqu'ils entrent par le trou de la serrure.
Bref. Et qu'est ce qu'on voit par le trou de la serrure ?
Yamapi !
Et oui ! Ça vaut bien une petite séance de bavage intense avant de reprendre le court de notre histoire.

Donc, l'intérieur du chapiteau est pas mieux que l'extérieur, on a pas de forêt de champignon mais enfin, tout les murs sont en papier peint un peu comme chez les grands-mères avec des motifs vieillots de fleurs et autres, les couleurs sont bizarre et y'a des escaliers partout.
Mais ce n'est pas le pire, parce qu'au milieu de tout ça, on a Yamapi, pas gêné pour un sou, qui s'adapte très bien au décor avec une veste en léopard on va dire voyante. Mais comme il voulait pas trop se faire remarquer quand même, tout le reste de son costume (oui, on va dire costume et pas vêtements) est noir. Où alors, peut être que le but était de faire de la pub pour la veste ?
M'enfin, le pire, c'est qu'il danse avec... Avec quoi au fait ?
Des espèces de zombies féminins en jupes verte rayé ? Rayé fluo en plus. Nan mais histoire qu'on les loupes pas si on avait pas déjà été frappés pas leurs tronches de Joker.
Donc ces... Choses, en plus d'être, euh..., bizarre, ne savent pas accorder les couleurs et mettent des gants rouges avec leurs jupes vertes. En fait, elles ont décidé de nous faire vomir sur leur apparence, je vois pas autre chose. Ou alors, le concept c'est que seul Yamapi doit être beau dans le clip et alors là, on a envie de dire : mais Yamapi et parfait, vous nous auriez mis des nanas normales derrières, ça aurait été pareil, et de toute façon, c'est pas les nanas qu'on regarde.
Donc finalement, elles sont la pour décorer. De ce fait, ils peuvent bien les maquiller comme ils veulent. C'est là que mon argumentation s'écroule.
Ok ok.

Ensuite, la vision s'agrandit et on s'aperçoit qu'en fait, les champignons se sont invités sous le chapiteau pour danser. Ouais, parce que Yamapi chante tellement bien et à une chanson tellement entrainante que même les champignons veulent danser avec lui. Enfin, c'est pas la première fois qu'on aura vu des champignons danser non plus, dans fantasia, y'a tout une danse avec des champignons, et ils ont même pas eu besoin de Yamapi pour ça.
On voit aussi clairement que le chapiteau est plein de portes (ou fenêtres, c'est encore ces bidules qu'on voit pas comment ouvrir) et en plus, y'en a même une qu'est fichée à l'envers, en plein milieu des escaliers.
Comme en plus y'a une horloge, si ça vous fait pas penser à Alice au pays des merveilles, je sais pas ce qu'il vous faut.
En même temps, ça nous explique comment on a réussi à entrer dans le chapiteau par le trou de la serrure. Évidemment, si on est au pays des merveilles, il y a surement du gâteau rapetissant quelque part, du coup, on peut aller voir Yamapi dans son chapiteau qui s'ouvre pas malgré la porte. Enfin...

Après, les réalisateurs ont voulu nous montrer que tout n'était pas tout beau tout rose malgré les piano volants et les champignons dansants et Yamapi qui nous charme de sa voix et de son corps et sans qu'on comprenne bien pourquoi, ils ont décidé de nous foutres des hommes à poil (enfin, juste torse nu mais bon... ) avec des crânes de vaches sur la tête. Et comme ils bougent pas, on peut penser qu'ils sont morts. Comme on comprend pas vraiment ce qu'ils font là, on peut se dire que ça doit être encore un coup des champignons ça. Oui parce que qu'est ce qu'ils font là ???

Et après, revirement se situation. On a un lion. Remarquez, pourquoi pas un lion vu qu'on est sous un chapiteau de cirque. Mais alors ça voudrait dire que c'est un cirque de monstre ou je sais pas parce que pour l'instant, on a vu que les répliques féminines du Joker, les champignons danseurs et Yamapi. Alors WTF, car Yamapi n'est pas un monstre ! Au mieux, une bête de scène. Mais je m'égare.
Bon, on va dire que le lion est tout à fait à sa place ici et comme il est pas méchant, on va le garder.
Mais ensuite, pour corroborer ma thèse de la foire au monstre, on a quand même quelque chose d'extraordinaire : l'homme chouette.
Donc apparemment, sous le chapiteau, y'a des hommes, comme Yamapi, des morts, comme les hommes squelettes et les femmes Joker et des hommes animaux. Moi je dis : où sont les loups garous et les vampires ! Nan mais sérieusement, ils ont peut être pensé à en mettre et puis comme ils se sont dit que ça faisait pas original à cause de tout le phénomène twilight et autre (va savoir si ça a eu lieu au Japon aussi ?), ils les ont remplacés pas des zombies et des hommes chouettes. Pourquoi pas ?
M'enfin, ce qu'on peut retenir de la chouette, c'est qu'elle nous regarde d'un sale air, elle bouge pas beaucoup, mais à mon avis, elle est plus agressive que le lion qui lèche gentiment sa papatte.

Une autre hypothèse qui m'a été apporté par une amie absolument sceptique à propos des idoles japonaises, de mes tafioles comme elle dit, mais qui a quand même eu la gentillesse de regarder le clip, certes à un moment où elle s'ennuyait et n'avait rien d'autre, tend à penser que l'homme chouette et le lion seraient en rapport direct avec les paroles de la chanson.
Même si vous ne parlez pas japonais couramment, si vous avez dramaté un peu, voir même beaucoup, vous aurez reconnu dans le refrain le mot de « kami-sama », personnellement, le seul que j'ai reconnu dans la chanson. Alors bien sur, mon amie ne l'a pas reconnu puisqu'elle ne s'intéresse pas de près ni mêmes de loin à « mes tafioles » mais elle a lu la traduction et en a conclut que le lion et la chouette se rapportaient à quelque chose de divin. En effet, le lion est tout de même le roi des animaux et un des signes astrologiques tandis que la chouette est l'emblème de la déesse Athéna, déesse grecque de la sagesse et de la guerre.
C'est le point culture, et surtout le point de vue extérieur à une espèce de dégénérée qui kyatise sur Yamapi de façon assez violente.

Mais finalement, après qu'ils nous aient montré tout ça, on comprend en fait que c'était une diversion pour que Yamapi puisse se reposer et... Monter sur le trône de la reine de cœur avec des lapins blancs derrière qui, pour le coup, n'ont pas vraiment l'air d'être en retard. En fait, ce sont des lapines. Oui, parce que dans le PV, on apprend que Yamapi a des goûts bizarres en matière de compagnie féminines puisqu'il s'entoure de femmes soit défigurées, soit à fourrure. Pas que ça me gêne mais s'il te plait Yamapi, revient vers les filles normales histoire qu'on puisse encore espérer (dans le vide, mais quand même)
Enfin, ceci dit, Yamapi, sur le trône de la reine de cœur, il s'ennuie. Ouais. Il a l'air de vraiment se faire chier. Ou alors il est triste. En tout cas, le lion est à ses pieds et en fait, il a l'air de se faire chier aussi, comme ça ! Dans ces cas là, tant qu'on y est, les lapines aussi doivent s'ennuyer à mourir à rester comme ça sans bouger derrière. En gros, on met tout ce monde là dans un monde irréel avec plein de choses à voir et en fait, personne ne trouve rien de mieux à faire que s'emmerder.
Personnellement, j'aurais été goûter aux champignons parce que ça à l'air d'avoir pas mal d'effet.
Enfin, Yamapi est un gentil garçon qui ne fait pas de truc bizarre.
Qu'est ce que je raconte moi ? C'est un Johnny's et rien que les vêtements qu'il a choisi nous renseigne sur ses bizarreries.
Donc Yamapi a décidé de faire semblant de ne pas être un garçon bizarre (sans doute par contradiction avec l'ambiance du PV) et ne goûte pas aux champignons hallucinogènes.

Comme il a rien d'autre à foutre, il se remet à danser avec ses zombies, ô joie.
Je dis joie parce que nous, on aime autant le voir se déhancher que s'ennuyer sur son fauteuil.
Mais comme Yamapi a un pouvoir de dédoublement (nan mais à ce niveau là, plus rien ne nous étonne dans le PV), en même temps qu'il danse avec les zombies, il nous explique/chante calmement quelques chose depuis son fauteuil.
Moi je trouve qu'on a l'impression qu'il nous explique quelque chose. Et puisque du premier abord, sans la traduction, je ne comprends pas la chanson, il est assez facile d'imaginer qu'il nous explique ce qu'il fout là. En tout cas, si c'est ça, il nous explique que ça le fait chier.
En même temps, il est quand même possible que je me trompe car, rappelons le, Yamapi est mono expression, un Yamapi heureux a la même tête qu'un Yamapi malheureux. Alors évidemment, ça peut fausser l'interprétation.
Si on admet que je me trompe depuis le début... Ouais mais non, parce que son entourage se fait visiblement chier, a part les Joker qui s'éclatent, quoi que elles, on ne sait pas non plus puisqu'elles ont des grands sourires tordus sur le visage. Comme le Joker. Mais est ce que le Joker s'éclate tout le temps même avec son sourire ? Bref, en gros, on sait pas. Donc on va dire que j'ai raison et qu'ils s'emmerdent tous.
Pendant ce temps là, les réalisateurs ont décidé que l'explication de Yamapi était chiante et ils nous remontrent un coup les monstres avant de nous éloigner de Yamapi en prenant soin de nous remontrer son lion qui à l'air super important (en fait non mais ça doit être esthétique).
Et retour sur Yamapi qui danse avec les zombies et les champignons.
Cette fois ci, il nous fait une chorégraphie un peu plus élaborée et très sautillante et en même temps, il continue de s'emmerder dans son fauteuil. Ou alors, peut être qu'il est en train de se regarder danser et que ça l'ennuie.
Good game, Yamapi s'ennuie en se regardant danser. Si c'est pas triste.

Du coup, il décide de nous présenter une porte en fer rouge. Et là, on se dit : hum, qu'est ce que ça cache ?
Du coup, il nous fait une petite chorégraphie devant et il fait apparaitre une canne dans sa main.
Moi, c'est à ce moment là que j'ai compris que Yamapi était en fait le chapelier fou qui avait oublié son chapeau. Ou pas. Mais en tout cas, j'ai pensé que c'était une hypothèse plausible.
Du coup, j'ouvre une pétition pour acheter un chapeau à Yamapi. Sait on jamais si c'est parce qu'il est en mal de son chapeau qu'il se fait chier ?
Ça, ça faisait partie de la stratégie : achetons un sourire à Yamapi !
Enfin bref, Yamapi, après avoir fait sa petite chorée, où on a l'impression qu'il est enfermé dans une boîte invisible, il décide de nous ouvrir la porte en ferraille et c'est là qu'on a la démonstration flagrante que je ne raconte pas que des conneries depuis le début et que Yamapi a vraiment des dons de dédoublement parce que ce que nous cachait la porte, c'était lui-même sauf qu'il à bu la boisson agrandissante d'Alice et qu'on voit que sa tête en très gros plan. Alors c'est pas du tout désagréable à la vue parce qu'on rappelle que Yamapi est sublime mais c'est un peu effrayant tout de même, surtout si on rappelle que Yamapi ne sourit pas.
La suite est encore pire, Yamapi nous fait une démonstration de dédoublement en direct et de divise en trois pour danser pendant qu'il chante version géant derrière.

On a donc quatre Yamapi en même temps ! Ce qui est tout de même... Bizarre. Mais enfin, quatre Yamapi pour le prix d'un, on va pas s'en plaindre non plus ! Je vous demande juste de m'en donner un. On a jamais trop de Yamapi chez soi et je n'en ai pas un seul. Quand je vois qu'il peut se dédoubler, je me dis, ça vaudrait le coup d'en acheter un. Je préférerais celui de taille standard d'ailleurs si possible.
Quelqu'un sait combien ça coute ces bestioles ?

Et puis, comme une surdose de Yamapi ça peut faire saigner intensément du nez, les réalisateurs se sont mis en tête de nous calmer en nous montrant quatre danseuses zombies dans des pièces étranges en train de danser, enfin, si on peut encore appeler ça danser à ce stade là parce que c'est quand même étrange (on devrait jouer à combien de fois je case les mots bizarre et étrange dans cette critique) et puis, là, vue d'ensemble, on s'aperçoit que les quatre Yamapis sont en fait au centre d'un tableau composé de 4 pièces ou les zombies continuent de se déhancher avec une grande porte au milieu, porte que le Yamapi géant bouche avec sa tête, ce qui est quand même dommage parce qu'enfin, il y avait une porte qui s'ouvrait depuis le début du clip.
Et du coup, une fois qu'ils nous ont montré ça, pour bien nous dire « ce que vous voyez est illogique ne cherchez même pas à comprendre », conseil que je ne suis pas, ils se recentrent sur la pièce et Yamapi nous fait un petit cri pendant que la porte se referme sur sa tête géante. Et là on se dit, mais en fait, Yamapi, il est intelligent, en fait, il a mit sa tête dans la seule porte qui s'ouvrait pour... La laisser ouverte.
Good game Yamapi, j'ai envie de dire que t'es très intelligent, attention quand même à ne pas prendre la grosse tête !
Hum... D'accord, le jeu de mot était pourri mais j'ai pas pu résister.
Petit arrêt sur le lion. Le lion est vachement important je vous dis. Cette fois ci, il se lèche les babines. Mais gentiment encore, on sent qu'il a pas le feeling je me lèche les babines parce que je vais te bouffer, nan c'est plutôt je me lèche les babines parce que je viens de faire un repas royal et si vous voulez mon avis, ça devait être un bol de lait. Parce que niveau inoffensivité, je trouve qu'il bat des records ce lion.

Puis la musique se calme et on a Yamapi qui danse encore suivie de ses zombiettes. Mais cette fois ci, il a décidé de s'adapter à leur danse à elles et ça nous donne la danse du Cro-Magnon. Comme il a un bout de bois et une veste léopard qui peut figurer la peau de bête, j'ai envie de dire que ma comparaison est pas forcément foireuse.
Et là : KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA, Yamapi se lèche les lèvres de manière sexy flippante. On sait pas trop s'il essaye de draguer le spectateur ou s'il regarde quelque chose avec lubricité ou encore s'il ne fait que mater une énorme tablette de chocolat. En tout cas, ça fait peur. Ensuite, comme la musique est plus calme, la chouette c'est endormie et Yamapi en profite pour faire sa danse Cro-Magnon. Ouais on mélange pas les styles, la chouette est plus évoluée que le Cro-Magnon puisque si on considère qu'elle est l'emblème d'Athéna, alors elle est tirée de l'antiquité grecque qui est quand même déjà plus évoluée que le monde préhistorique.
De toute façon, je sais pas pourquoi je fais des suppositions temporelles puisque de toute façon, ça n'a pas lieu d'être dans le PV étant donné que les champignons dansent et que les femmes ont des oreilles de lapin. Ça je suis à peu près sure que ça n'existe ni dans l'antiquité ni à la préhistoire, seulement dans Alice au pays des Merveilles et Fantasia qui sont deux grands chefs d'œuvres je l'admets mais ça reste du fantastique. De toute façon, le clip de Yamapi est fantastique.
Je sais même pas pourquoi je vous en parle ? Je vais me coucher.

Bon, mais maintenant que je vous ai écrit cinq pages Word, je vais quand même pas m'arrêter là donc vous aurez le droit à mes suppositions farfelues pour la fin du PV aussi. (NOOOOON, s'il vous plait, fermez pas la page !!!)
Bref, on en est à un moment du PV ou c'est un peu plus calme, on décide de calmer le jeu et du coup, on a un petit plan sur les champignons de nuit qui brillent et il y a des graines qui s'envolent.
Alors, d'un coup, on passe d'Alice au pays des Merveilles à Avatar. Venez rejoindre les Naavis et leur arbre sacré qui produit les graines de la pureté.
Euh ouais.
Encore que, juste après, on a la séquence des géants qu'on voit pas puisqu'ils sont en contre jour (si on peut dire parce que c'est la nuit), qui marchent lentement ou qui dansent allez savoir.
Bon, on comprend pas ce qu'ils foutent là mais j'ai envie de dire que ça choque pas dans le décor au milieu des champignons hallucinogènes ET fluorescents et des autres créatures on va dire.
Simplement, ils ont coupé le budget en mettant que leurs ombres.
En même temps, quand on voit leurs images de synthèse, on se dit que c'est sans doute pas plus mal.

Et retour sur Yamapi et ses Yamapiettes sauf que cette fois ci elles essaient de faire passer Yamapi pour un magicien en se cachant derrière lui et en se déployant dès qu'il lève un bras. Genre, je fais apparaître des zombies de mes manches.
Sauf que les zombiettes ont du être distraite pendant le début du PV sinon elles auraient remarqué que Yamapi peut déjà se dédoubler, ce qui est en soi extraordinaire (j'insiste pour demander si quelqu'un sait ou me trouver une de ces copies) donc savoir faire apparaître des zombies bah c'est moindre ou en tout cas, pas forcément primordial. (En gros, cloner Yamapi, oui, cloner les zombies, non !)
Après elles lui tournent autour bon bah ça, c'est une réaction de fille normale. Et ouais, même les zombies femmes ont bon goût. Comme quoi.

Pendant ce temps là, un double de Pi est toujours en train de s'emmerder sur son fauteuil à essayer de nous expliquer pourquoi il se fait chier.
Danse, danse, danse et, Yamapi jette sa canne. Ça doit être le moment le plus fort des trente dernières secondes.
Oh, et après, on a une scène passionnante : le soleil se lève et Yamapi s'énerve aussi accessoirement avec une chorée un peu plus dynamique (mais sans jamais lâcher ces zombies...)
Et pendant qu'il danse, j'avais pas remarqué tout de suite mais tout à coup, j'ai vu LE détail, inutile au possible mais LE détail quand même : les lapines ont bougé. Ouais, elles étaient fatiguées de rester debout et vu que Yamapi a décidé de s'éclater et qu'il est plus sur son trône, elles ont décidé de squatter les accoudoirs.
Ça c'était la minute inutile parce que je ne sais vraiment pas quoi faire de cette information.

Puis Pi nous tire la langue avant de se remettre à danser comme un fou. Est-ce que c'est pour nous dire « vous pouvez regarder mais pas toucher, j'ai mes lapines et mes zombies pour ça ? », ce serait cruel.
En tout cas, pour la première fois, on a l'impression qu'il s'éclate un peu.
D'ailleurs, tout le monde s'éclate, les champignons plus que les autres.

Et là, on a THE bug du PV, THE bug impardonnable, quelqu'un a fait un mauvais raccord avec la chanson et on voit Yamapi bouger les lèvres à un moment ou faut pas. Ou il chante pas. Ça dure deux millisecondes mais ça me plait pas. Faites un effort sur ça quoi.
J'vous jure, y'a des monteurs qui font pas leur boulot.

Et puis Yamapi s'est redédoublé dans on trône sauf que cette fois ci il a plus l'air d'être en posture King, avec son lion a ses pieds que en train de s'ennuyer.
Et dire qu'il a fallut attendre que le PV soit presque terminé pour que Yamapi décide de s'éclater. C'est con !

Bon. Et pour terminer, il nous envoie un bisou, fait semblant de se casser et se retourne vers nous. C'est ce moment que choisit le piano volant pour réapparaitre et passer devant lui. Et pendant ce temps là, tout le monde s'est cassé. Ouais la chanson est finie, y'a plus rien à voir, circulez.
Dernière image : OH MY FUCKING GOD !!!!!!! Pi sourit. Il SOURIT OMFG quoi!
Et là, le rideau se ferme. Connard de rideau.

Enfin bref, avec tout ça, si vous devez retenir quelque chose de ce PV c'est que Oh putain qu'est ce que Yamapi est sex j'ai bien aimé même si je comprends pas le rapport avec la chanson. Si si, je vous jure, j'ai aimé assez pour me taper le PV trente mille fois pour vous faire une critique de cinq pages word. Et j'aurais pu en dire plus. Si si !

~~~


Et en plus, vous allez me tuer parce que j'ai pas fini. J'aimerais quand même m'intéresser à la chorée un peu.
La chorée...
Autant dire tout de suite qu'ils ont une chorée assez bizarre dans ce PV. M'enfin, faut bien coller à l'ambiance bizarre alors ils se sont dit que le concept ce serait de faire danser les gens comme s'ils avaient consommé les champignons même si Yamapi ne ferait jamais ça, non non. Un johnny's ne se drogue pas ! Jamais de la vie.
(J'ai quand même des doutes sur ce que j'avance parce que des mecs obligés de porter des costumes ridicules, de faire semblant d'être gays et de se mettre à poil devant une foule de jeunes filles en chaleur doivent être assez perturbés mentalement. Et comme ils arrivent quand même à le faire, on peut avoir des doutes sur le fait qu'ils consomment des choses ou non.)
Enfin bref, la chorée parce que j'ai dit que je parlais de ça mais je suis pas du tout en train de le faire.

Alors... La chorégraphie. Bah je crois que le leitmotiv, c'était quelque chose de bizarre et saccadé. D'ailleurs, l'amie dont je vous parlais tout à l'heure m'a dit qu'en fait, il imitait Mickael Jackson.
Bah quand on pense qu'il a des zombies derrière lui, je peux pas vraiment lui donner tort.
Bref, y'a plusieurs temps dans cette chorée. Le temps où ils font des mouvements saccadés, le moment ou Yamapi saute partout. Ouais il sautille on à l'impression au hasard mais en fait c'est étudié ! Oui j'apprécie tout particulièrement ce moment et la notion de bordel organisé en général. Et pour finir, les temps calmes. Enfin, le temps ou Pi nous fait la danse Cro-Magnon.
J'ai vraiment bugué sur ce passage parce que nan quoi ! Nan !
Yamapi peut pas nous faire un truc aussi peu sexy et se lécher les lèvres à ce moment là. C'est limite le seul moment du PV ou il est pas baisable (même si Yamapi est TOUJOURS baisable)

Quant aux zombies elles ont leur propre temps. En fait, elles n'en ont qu'un, le moment du bizarre, en particulier quand elles se retrouvent dans le tableau. En même temps, on peut se dire que comme elles sont dans un tableau, elles ont envie d'attirer le regard. Enfin moi, un tableau qui bouge, ça suffit à m'interpeler. (Je crois qu'aujourd'hui on appellerait ça une télé^^)
Bon enfin bref, elles ont envie qu'on les regarde. Mais en même temps, je compatis parce qu'avec Yamapi au centre du tableau, elles ont pas beaucoup de chance de retenir l'attention.
Comme ça, même si elles font n'importe quoi, ça gêne personne.

~~~

Bon ok, j'avais pas grand-chose à dire sur la chorée, surtout que je sais pas danser ce qui m'empêche de faire trop de critiques quand même mais maintenant, je propose de passer aux paroles. Avec la traduction que j'aie parce qu'évidemment, je ne parle pas japonais.

Voici les paroles

Hé hé hé, ce qui sera sera

Grand grand fantôme, phénomène bizarre de Shibuya
Celui qui veut être étourdi par de douces paroles échangées
Laisses toi aller dans ce monde transformé par la mimesis des faux dieux
Avec charisme, chante même cette danse
Ce sont des mots d'amour d'une nuit, deux nuits
Hé hé hé, ce qui sera sera

Grand grand fantôme, l'imitation du vol
Si tu verse une pluie de tristesse, personne ne voudra te lâcher la main
Faux dieux, dites moi, j'aimerais tout comprendre de vous
Une invitation des esprits trompeurs
Ce sont des mots d'amour d'une nuit, deux nuits
Hé hé hé, ce qui sera sera

Rêve, réalité ou illusion, peut être oublieront nous toutes les douleurs
La chaleur de la brume révèle la pleine lune et son déclin
Les lumières de la ville en fusion, même les bruits taquins
J'aimerais que nous puissions tous les avaler
Dans la nuit éveillée les cœurs tremblent, et une voix qui se soulève chante : ce qui sera sera

Laisses toi aller dans ce monde transformé par la mimesis des faux dieux
Avec charisme, chante même cette danse
Ce sont des mots d'amour d'une nuit, deux nuits
Faux dieux, dites moi, j'aimerais tout comprendre de vous
Une invitation des esprits trompeurs
Ce sont des mots d'amour d'une nuit, deux nuits

Alors d'abord, je ne sais pas d'où viens cette traduction, elle était incrustée dans la vidéo que j'ai vue et je n'en ai pas trouvé d'autre. (la vidéo a depuis été supprimée)
Je ne suis pas ici pour critiquer la qualité de la traduction étant donné que je suis bien contente de pouvoir savoir à peu près de quoi ça parle.

Mais au fait, justement, je n'ai pas vraiment compris de quoi parlait la chanson. Ça à l'air d'être joli mais c'est à ce moment que ça m'énerve de pas savoir lire le japonais pour pouvoir profiter de la version originale.

Alors d'abord, il parle du fantôme, phénomène bizarre de Shibuya. Je ne pense pas qu'il parle d'un fantôme au sens propre, encore que s'ils avaient voulu, ça serait bien passé dans le clip mais plutôt d'une sensation qu'il éprouverait ou que quelqu'un éprouverait quand il irait à Shibuya.
On rappelle que Shibuya est un quartier très animé et connu pour être un centre de la mode.
Et après, difficile d'interpréter mais sans doute qu'il parle de Shibuya comme d'un lieu de rencontre. D'interaction sociale.
Après, il parle de la mimesis des faux dieux. Donc, la mimesis c'est l'imitation. Je ne sais pas si le texte original a le même rendu ou si ce sont les traducteurs qui ont trouvé le mot mais je trouve que le fait de dire « mimesis » est super poétique.
« La mimesis des faux dieux », j'adore cette phrase. J'adore me demander où il veut en venir. Enfin, si on reste sur le principe qu'il parle de Shibuya, on peut penser que ça parle de la mode.
Mode = beaux vêtements = beauté = on peut pousser jusqu'à beauté divine non ? Mais comme l'être humain est humain par définition et pas divin, ce sont des faux dieux puisqu'ils s'habillent comme eux mais ne sont pas eux.
A moins qu'il ne faille prendre la réflexion dans un sens plus large en disant que ce sont tout les humains en général qui sont des faux dieux parce qu'ils dominent le monde alors qu'ils ne sont pas de nature divine.
Enfin, ça se trouve, on peut le prendre dans un sens restreint avec possibilité d'élargir.
Enfin comprend ce que veut qui veut^^

Bon et après il nous invite à chanter sa danse. Bon c'est pas vraiment logique mais on comprend l'intention. D'ailleurs, les champignons se gênent pas pour aller danser avec lui.

D'ailleurs, ça nous pousse à nous poser la question : est ce que le monde qui est présenté dans le PV est conforme à une vision de Shibuya ? Auquel cas c'est assez étrange mais bon, on peut figurer n'importe quoi parce qu'on veut.
Mais dans ces cas là, les zombies figurent la faune qu'on peut trouver à Shibuya ? Et les lapines et la chouette sont des faux dieux ?
Moi j'abandonne le fait d'essayer de trouver une corrélation entre les deux.

Bref, il faut danser et chanter avec Yamapi mais avec charisme. Encore une fois, si on regarde le PV on s'aperçoit qu'ils ont une conception bizarre du charisme. Enfin, Yamapi est toujours charismatique et putain de trop sexy mais j'en dirais pas autant des zombies ni des lapines d'ailleurs.
D'après mon amie, le personnage le plus charismatique du clip, c'est le lion. Et le lion ne danse pas. Mais du coup, il devrait essayer.

« Les mots d'amour d'une nuit, deux nuits ». Encore une fois, j'adore comment la phrase est tourné et en plus, comme Yamapi le chante en anglais, je sais même dans quel segment de chanson il dit ça.
En tout cas, ça nous renseigne sur le fait que Shibuya, pour lui, c'est quelque chose d'éphémère. C'est pas un lieu ou on peut y passer sa vie.
Peut être que c'est cette sensation qu'il a, ce fantôme, qui dure peu de temps, on se laisse tenter mais pas pour longtemps.

Ensuite on rejoint la première idée en disant qu'on imite un vol. Qu'est ce qui vole a part les oiseaux ? (interdit de me dire les insectes ou certain poissons, ni même les avions ><)
Les dieux bien sur. Ou même s'ils ne volent pas, ils sont dans le ciel donc on a ce retour à l'idée d'imitation des dieux.

Après il a une réflexion sur la tristesse que j'ai pas bien compris parce que je ne vois pas ce qu'elle vient faire là dans l'enchainement.
Enfin, ceci dit peut être qu'il dit ça dans le sens ou toujours quand on va à Shibuya, on a un sentiment de tristesse ou quelque chose comme ça. En même temps, comme il ressent déjà une émotion quand il va a Shibuya, c'est peut être là la précision de ce sentiments mais j'en sais rien.

Puis Yamapi exprime son incompréhension face à ces faux dieux tandis que j'exprime mon incompréhension face à la chanson. Et pourtant, je suis en train d'essayer de la décortiquer mais j'ai pas beaucoup de succès sans doute lié au fait que je suis incapable d'avoir la version originale.

En tout cas, je trouve la chanson très belle par son imprécision, cette impression d'être perdu. Je veux dire dans les paroles, pas perdu parce que je comprends rien même si ça joue.
Rêve, réalité, illusion : j'aime que ces termes soient mis bout à bout. Parce que j'aime bien les choses qui sont aux frontières du réel et les choses dont on ne sait pas si elles sont vérité ou mensonge.

Après on a une petite description poétique de la ville. Puis là, j'ai encore pas compris la remarque comme quoi Yamapi voudrait tout avaler.
Ça doit être encore une image mais je ne sais pas vraiment à quoi elle se rapporte.

Tout ça pour en venir au titre de la chanson : Ke sera sera, ou ce qui sera sera.
Alors là en gros, je vous raconte ma vie et le leitmotiv de la chanson c'est osef, ce qui arrivera arrivera. Bon bah c'est tout alors. On a la fatalité sur le dos.

Il est quand même drôle de constater que généralement, les johnny's introduisent du (mauvais) anglais dans leurs chansons, celle-ci ne fait d'ailleurs pas exception à la règle, mais là, Yamapi à fait fort puisqu'il nous sert aussi de l'espagnol. Pourquoi ? Sans doute que ça fait plus classe.
Moi en plus, j'ai surtout eu l'impression qu'ils avaient moins de mal à le prononcer parce que l'anglais, c'est prise de tête pour eux.
Quand je les vois parler anglais dans leur drama et à plus forte raison français, j'ai peur !
Encore qu'heureusement pour nous, c'est rare de les entendre parler français dans un drama.
Ou alors peut être qu'ils le font et que j'ai toujours tout loupé parce que c'est proprement incompréhensible ?

~~~

Et enfin, pour conclure mon exposé de neuf pages word maintenant, je vais parler un peu de la mélodie. Mais brièvement hein ?

La mélodie, je l'adore. Elle est bien équilibrée. On alterne les moments forts avec les moments calmes et on a même un crescendo rythmique. Pour moi, c'est une chanson qui a du peps et je ne me lasse pas de la réécouter encore et encore.

En conclusion, vous venez de lire un truc complètement inutile et qui ne vous servira jamais mais moi ça m'a défoulée. Et puis, les clips des johnny's, c'est quand même tout une institution. C'est surement le concours de celui qui trouvera un PV le moins en rapport avec sa chanson.
Bah pour l'instant, je pense que Yamapi détient le record avec Ke sera sera.
Il y a bien quelques chansons des KAT-TUN comme le PV ou ils se baladent dans une ville avec des cubes volants sur le toit, je ne sais même plus pour quelle chanson, tout ce que je sais c'est qu'il n'y a AUCUN rapport avec les paroles. Alors pourquoi ce ne sont pas eux qui détiennent la palme ? Tout simplement parce que dans le PV en question, il se passe rien. Alors par acquis de conscience, je donne la palme à quelque chose qui est regardable XD.

Voilà, du coup je l'ai relu et je m'aperçoit que cet article est épouvantablement long XD
Mais donnez moi vos avis si vous avez le courage de le lire jusqu'au bout XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgane-sama.skyrock.com/
Netoxa

avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   Mer 9 Avr - 19:26

ah, mais je l'ai déjà lu ce truc! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://netoxa.skyrock.com/
Koyama Keiichiro
Admin
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans la loge des NEWS

MessageSujet: Re: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   Mer 9 Avr - 19:39

Ben peut être mais tu veux peut être ajouter quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgane-sama.skyrock.com/
Netoxa

avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   Mer 9 Avr - 19:50

ben....nan je pense pas ^^
fin honnêtement j'ai la flemme de le relire! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://netoxa.skyrock.com/
Koyama Keiichiro
Admin
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans la loge des NEWS

MessageSujet: Re: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   Mer 9 Avr - 19:56

xDD Trop long XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morgane-sama.skyrock.com/
Netoxa

avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 30/03/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   Mer 9 Avr - 19:56

ouais! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://netoxa.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique du PV de Yamapi "Ke sera sera"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [info] TH sera présent au Viva COMET le 21/05/10 !
» Qué sera sera (The Doris Day Show, 1968 à 1973)
» Dalida - Que sera sera
» Qui sera le meilleur ce soir et les PCAIF
» [FOOTBALL] Qui sera champion de Belgique cette année ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Johnny's Evidences :: Forum (partie non-joueurs) :: Journal des Johnny's-
Sauter vers: